Miyu (miyu_th) wrote,
Miyu
miyu_th

  • Mood:

French Translations, Top of pops/Bravo

I just post here to save the French tanslations I made which are on an other blog I want close. You can find the English translations on the 1st page of my LJ.

Bravo n°11 March 07 Français
Un garage à étages de quinze mètres de haut à la place d'Alexander de Berlin. Il est minuit, la pluie prasselt, et il fait vraiment froid. En haut, au bord du toit du garage, le chanteur de Tokio Hotel, Bill. Il paraît triste et désespéré. Le vent souffle dans ses cheveux. Il tombe dans les profondeurs ! Violemment ! On ne voit pas cette scène dans la nouvelle vidéo de Tokio Hotel « Spring nicht ». Bill joue un double rôle : une fois en tant que sauveur - et une fois comme « le triste Bill » qui ne veut plus vivre…

BRAVO : Comment était le tournage ?
BILL : Très fatigant ! Nous avons tourné cette fois-ci pendant deux nuits. Le premier jour avec le groupe, le deuxième que moi. Mais heureusement, nous avons commencé seulement autour de 17.00 heures. C'est plutôt mon heure (rires) !

BRAVO : Il faisait assez humide et froid. Tu étais dehors en T-shirt. Comment l'as-tu surmonté ?
BILL : Mon corps entier tremblait. Mais aussitôt que la caméra partait, je mettais rapidement une veste chaude. En outre, il y a eu du thé, du chocolat chaud - et des gaufres chaudes. Cela a aidé !

BRAVO : Tu joues un suicidaire - comment t'es tu mis dans ce rôle ?
BILL : Ce n'était véritablement pas simple. Aussitôt que la caméra était sur moi, je devais faire passer le sentiment de la chanson. Et cela seulement de vues. Des jeunes ont vu la vidéo et ont dit que je l'ai bien fait.

BRAVO : As-tu eu peur, debout au bord du toit ?
BILL : J'ai un peu peur de la hauteur. Mais heureusement, j'ai été assuré par des cordes par 2 personnes. Ils m'ont beaucoup parlé. De cette manière, on se sent relativement en sécurité.

BRAVO : As-tu déjà pensé au suicide ?
BILL : Non, jamais ! Naturellement, chacun a ses problèmes, et je ne vais pas toujours aussi bien - mais me prendre la vie, je n'y ait jamais pensé !

BRAVO : Y a-t-il déjà eu des cas de suicide dans ta famille ou tes amis ?
BILL : Non. Mais beaucoup de jeunes de notre environnement n'ont pas du tout la vie facile. Ceux qui ont fréquemment parlé avec nous à ce sujet. Par conséquent, j'ai trouvé important de faire cette chanson. Je voulais montrer avec mon rôle double l'un désespéré et l'autre en tant que sauveurs qu'on ne peut pas s'abandonner ! Si on connaît quelqu'un qui veut se tuer, on devrait tout faire pour donner encore un espoir a cette personne désespérée !

BRAVO : Des fans se sont-ils déjà prononcés à ce sujet ?
BILL : Oui. Il y a eu des lettres, dans lesquelles des fans ont dit qu'ils auraient pu abandonner avant. Ils ont voulu dire que notre musique les ont aidé. C'est naturellement la plus belle chose qu'on peut effectivement nous dire.

BRAVO : As-tu peur de la mort ?
BILL : Oui, comme tout le monde ! Mais, Tom a encore plus peur. Il aime simplement trop la vie. J'aime aussi la vie. Mais c'est encore pire quand les gens qui vous sont étroitement liés meurent avant vous. Mais on ne peut pas constamment penser à ça. Cela rendrait la vie véritablement pesante !

BRAVO : Crois-tu à la vie après la mort ?
BILL : On garantit là quelque chose. Mais, je ne peux pas dire précisément. Tout ne peut pas être quand même simple au delà… !

BRAVO : Que voudrais-tu dans ta prochaine vie ?
BILL : Je voudrais être un chien (rires) ! ça serait bien. Ils peuvent dormir toute la journée, mangent et sont caressés continuellement.

BRAVO : Et tu te vois devenir âgé ?
BILL : Très vieux ! ça arrivera, c'est sur. Si j'étais très malade, je verrais cela différemment. Mais si je pouvais encore sauter à 85 ans et jouir de la vie - ça serait super !

BRAVO : Comment sera Papy Bill?
BILL : Bah, je ne peux pas me représenter comment je serais avec l'âge. Mais je pense que je serais un papy cool (sourit) !
PS : La vidéo a été tournée avec deux scènes finales différentes. Dans l'un, Bill saute et dans l'autre il est sauvé par l'autre lui.

Top of the pop March 2007 Français
Bill se roule-t-il dans son sommeil ? Tom probablement ronfle ? Quelle musique écoutent-il pour s'endormir ? Nous montons avec Tokio Hotel en voiture…

Que faites-vous le soir avant de vous endormir ?
Bill : Je regarde la télévision, mais j'éteinds avant de m'endormir. Je ne laisse jamais allumer. (Phrase compliqué, en gros, il ne peux pas dormir avec la télé)
Gustav : Je ne peux pas non plus. Je ne peux pas dormir avec la télévision ou en écoutant de la musique. Par exemple, Georg laisse toujours la télévisoin allumée.
Georg : Le soir, je regarde toujours les chaînes d'infos et je m'endors. La télévision marche la nuit entière jusqu'à ce que je l'éteigne le matin.
Tom : Je m'allonge et je suis déjà loin en 5 secondes.

Comment dormez-vous ?
Bill : Je suis un rouleau. En dormant, je me roule de gauche vers la droite sur le ventre et sur les dos. Et je ne me réveille absolument jamais comme quand je me suis endormi. Je me retrouve alors parfois avec la tête vers le bas et toutes les couvertures sont dessus-dessous.
Georg : Je dors toujour sur le côté, ces derniers temps je dors fréquemment sur le ventre. Sur le dos, je ne peux pas dormir.
Tom : Ventre, côté, dos, peu importe.

Ronflez-vous ?
Tom : Non.
Georg : Ai-je ronflé dans le tourbus ?
Tom : Non. Mais Gustav ronfle.

Combien de temps votre réveil sonne-t-il jusqu'à ce que vous vous leviez le matin ?
Tom : Deux, trois fois. Je le mets toujours une demi heure plus loin.
Georg : En réalité, je me réveille avec rien. Certes je règle le réveil, mais je me réveille avant qu'il sonne, l'éteinds et me rendors.
Gustav : Je suis un lève-tôt, je me lève vers 8h30.
Bill : C'est si frappant, j'aimerais aussi arriver à faire ça. Je suis plutôt un lève-tard. On dort tous 15 ou 16 heures et malgré tout on doit encore mettre le réveil afin que nous soyons à temps au studio. En principe je mets le réveil le plus tard possible. Je me fixe une limite jusqu'à laquelle je peux rester couché. Et Gustav est alors déjà réveillé depuis quelques heures et a déjà acheté et manger son petit-déjeuner.

C'est bien !
Bill : C'est super, j'aimerais bien être comme ça aussi. On profite beaucoup plus de la journée. Si j'ai du temps libre, je vais seulement me coucher. Et si je me couche tôt, le soir autour de six dans le lit, je peux dormir malgré tout jusqu'à 18 heures le lendemain si je ne me mets pas de réveil.

Et alors, tu es malgré tout encore fatigué !
Bill : Et je suis fatigué malgré tout ! Je ne suis pas vraiment prêt, je ne sais pas trop.

Top of the pop April 2007 - Part 1 Français
Interview de Tom - Top of the pop April 2007- Partie 1
Partie 2 demain !

« J'admire Bill » Tom sur la cohésion du groupe, ses craintes et sa relationa vis-à-vis de Bill.

Quand on vous rencontre, vous semblez principalement de bonne humeur. Avez-vous quelques craintes?
Je me prends rarement la tête pour quelque chose, je suis quelqu'un de vraiment positif. Quelles sont mes craintes ? Des choses tout à fait normales, quand je ne vais pas bien et quand j'ai beaucoup de stress. Voyager a été une grande nouveauté pour nous. Nous n'avions vu que Loitze, et maintenant nous voyageons partout et sommes constamment ailleurs. Je devais seulement m'habituer.

Vos parents sont-ils encore inquiets quand ils lisent des articles sur vous ?
Ils étaient plutôt inquiets au début. Quand ils lisaient les articles, ils nous ont demandé ce qu'il en était. Mais ils savent qu'il y a souvent des débilités, ils se sont endurcis. Les parents se font toujours du soucis, je pense que c'est très sain et totalement normal. Autrement, nos conversations ne tournent jamais autour ce qu'il y avait dans le journal. On se téléphone et on discute, prend des nouvelles de chacun - mais jamais des articles de journaux. Si quelque chose devenait exact, mes parents seraient les premiers à le savoir.

Comment gères-tu le stress ?
Pour moi, le plus important est que je puisse dormir beaucoup. Si le temps le permet, je vais au lit très tôt et j'essaye aussi de dormir le plus longtemps. Si j'ai dormi pendant dix heures, c'est bien, et s'il est 19h, je prends un bain dans ma chambre d'hôtel, et je me sens bien.

Vous avez aussi un jeu, le premier qui se lève doit…
Ce jeu a commencé dans le logement du studio, car il n'y avait là qu'une baignoire. Celui qui se lève le premier devait aller dans la salle de bain, celui qui y allait en dernier pouvait naturellement dormir le plus longtemps. Nous jouons encore aujourd'hui à ce genre de jeux, (jeu bizarre avec un masque, je n'ai pas réellement bien compris). Le premier qui dit qu'il ira en dernier a gagné. Moi, j'y allais le plus souvent en avant-dernier. Gustav y va toujours en premier parce qu'il est déja réveillé à 7:00.

Bill a plus de stress encore que les autres en tant qu'homme de front "leader". T'inquiètes-tu parfois pour lui ?
Jusqu'ici je n'ai pas eu à m'inquiéter parce que nous n'étions jamais séparés. Nous sommes très liés, nous sommes partout ensemble pour toutes nos activités, nous nous parlons de tout. Par conséquent, je ne dois pas m'inquiéter. Je sais que s'il avait des problèmes, il me le dirait immédiatement. Nous nous sommes séparés qu'une fois. Quand nous étions petits, Bill était à l'hôpital pour se faire enlever les amygdales, c'était la première fois que Bill et moi étions vraiment séparés l'un de l'autre. C'était l'horreur, je suis allé à l'hôpital chaque jour après l'école.

Qu'admires-tu chez Bill ?
Il a tellement d'énergie, peu importe que ce soit sur scène ou en discutant. Si on regarde Bill, il est toujours au top. Tout au plus le soir, il s'allonge dans son lit vidé de son énergie. Peu importe ce qu'il fait, Bill s'investit toujours le plus possible.

Bill dit qu'il est un homme de sentiment. Es-tu plus l'homme de tête ?
Je décide vraiment beaucoup avec le coeur, mais si on nous compare, Bill est encore plus un homme de sentiment et moi l'homme de tête. Cela se voit même en amour, il ne se consent pas si rapidement à quelqu'un. Il ne commencerait jamais une relation sans vraiment avoir de sentiments pour l'autre. Nous nous différencions sur ce point.

Ne parles-tu de certaines choses qu'avec certaines personnes du groupe ?
S'il ne s'agit pas de choses sérieuses, de savoir si nous faisons une fête le soir, alors j'en parle avec Georg. Mais si nous parlons de ce qui nous tient à coeur, nous en parlons à tout le groupe à ce sujet. Même quand si je tombe amoureux, je ne le dis pas qu'à une seule personne, tous le savent. Mais je parle toujours le plus avec Bill.
Tags: bravo, french, tokio hotel, top of the pop, translation
Subscribe

  • OFFICIAL FRENCH NEWSLETTER

    LE CONCERT DU GROUPE PHÉNOMÈNE TOKIO HOTEL EST DÉCALÉ DU VENDREDI 20 JUIN AU SAMEDI 21 JUIN 2008 Alors qu’ils viennent de se lancer dans une…

  • BAD & GOOD NEWS !!!!!

    OFFICIAL NEWS THAT THE MANAGEMENT TOLD US TONIGHT IN THE CONCERT IN BERCY !!! TH CONCERT IN PARC DES PRINCES WILL BE REPORTED ON 21st JUNE 2008…

  • REVIEW TH CONCERT STRASBOURG 06.03.08

    EHHH !!! IT WAS ALL IN GERMAN !!! ^_________^ *SUPER HAPPY!* I was in concert in Strasbourg, the most difficult concert of all my life, Really !!! it…

  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic
  • 0 comments